Groupe francophone des Utilisateurs de TEX, LATEX et logiciels compagnons
Accueil > Publications > Lettre GUTenberg > Lettre GUTenberg 45 (mai 2022)

Lettre GUTenberg 45 (mai 2022)

Publié le vendredi 20 mai 2022, par Maxime Chupin,

Dernière modification le 13 juin 2022

Image de la première page de la Lettre 45

Télécharger cette lettre au format PDF :
 en version à consulter sur écran, avec un fond ivoire reprenant la couleur du papier sur lequel la Lettre était auparavant imprimée ;
 en version à imprimer, sur fond blanc.


Éditorial Patrick Bideault
Comptes rendus de conseils d’administration Patrick Bideault, Maxime Chupin
Retour sur le choix du nouveau nom de domaine Maxime Chupin
Les différents travaux de l’association Patrick Bideault
De nouveaux packages sur le CTAN Patrick Bideault, Denis Bitouzé, Céline Chevalier et Maxime Chupin
Publicité
kerTeX Thierry Laronde
LaTeX au collège et au lycée Maxime Chupin
La fonte de ce numéro : Infini Jacques André et Patrick Bideault
Comptes rendus de lecture Jérémy Just, Patrick Bideault
Brèves Patrick Bideault, Denis Bitouzé

Éditorial

Cher adhérents,

Par son apparence, ce numéro de la Lettre surprendra peut-être : nous l’avons composé avec une fonte en dehors de l’écosystème TeX : Infini de Sandrine Nugue, fonte qui fit l’objet d’une commande du Centre national des arts plastiques.

Nous avons choisi ces caractères pour différentes raisons :

  • illustrer les capacités de nos logiciels favoris : elles sont explicitées dans l’article très détaillé que nous consacrons à cette fonte et à son utilisation avec (La)TeX ;
  • mettre en valeur cette fonte qui est un bien public [1] ;
  • et pour son intérêt typographique évident, bien que nous n’adhérions pas à l’ensemble des choix faits par la typographe. Néanmoins, il nous semble que cette Lettre permet de parler d’esthétique des caractères et, plus largement, de graphisme.

Vous le savez, cette Lettre existe désormais essentiellement sous forme électronique ; néanmoins, nous avons à cœur de produire un document de qualité, tant par son contenu que par sa forme. La classe de cette Lettre, qui a été ré-écrite par Denis Bitouzé, a été déposée par son auteur, au nom de l’association, sur le CTAN [2,3], et fait désormais partie de la distribution TeX Live 2022, sous le nom de letgut. Il est à noter que ce package fut le dernier à être intégré à TeX Live ! Son utilisation est désormais facilitée : n’hésitez pas à proposer des articles pour la Lettre GUTenberg ! Par ailleurs, nous avons le projet de mettre en ligne un site qui lui sera dédié et qui reprendra tous ses numéros et fera bénéficier leur contenu des commodités hypertextuelles que vous avez vu apparaître dans nos récentes livraisons.

Nous recommandons au lectorat l’usage d’un visualiseur PDF [4] évolué, permettant de lire des animations : comme pour un excellent article précédemment publié dans ces colonnes, quelques animations figurent dans ces pages, ce qui illustre les possibilités de nos logiciels préférés.

Néanmoins le présent numéro gagne aussi à être imprimé [5] : si nous y perdrons les animations citées plus haut, nous y gagnons une animation folioscopique[6] dont les lecteurs de PDF peinent à faire profiter le lectorat [7]. Ce qui montre bien que l’imprimé a des qualités que le numérique n’a pas. Il va de soi que nous serions ravis d’adresser aux adhérents la version imprimée de la présente Lettre en même temps que sa version électronique ; mais nous veillons soigneusement aux deniers associatifs (je m’exprime ici sous le vigilant contrôle de Flora Vern, notre trésorière, qui se trouve être juriste de profession, et qui sait bien combien les matières qu’elle maîtrise me donnent le trac) et avons consacré notre budget « impression » à celle des Cahiers [8].

J’avais annoncé la parution de ceux-ci pour septembre 2021 : après tout, ce numéro était bouclé. Bien mal m’en a pris : il nous a fallu traiter avec divers imprimeurs, trouver une société de routage, lui fournir un fichier d’adresses correctement formaté ainsi que les exemplaires imprimés... ce ne fut pas simple, et nous a pris un temps considérable. Mais comme le dit l’excellent Jean-Michel Hufflen, le rédacteur en chef des Cahiers : «  en attendant, comme j’ai quand même avancé sur la préparation du numéro suivant, je me console en me disant que tous ces problèmes de procédure iront beaucoup plus vite la prochaine fois ».

J’espère également que la prochaine Lettre sortira plus vite que celle-ci, dont nous avons régulièrement repoussé la parution pour diverses raisons [9]. Elle est désormais très longue — sans doute trop [10] — mais j’espère que vous trouverez un intérêt à ces quelques 88 pages. Leur rédaction fut passionnante, et grâce à celle-ci j’ai découvert de nombreux packages. Vous le savez, l’édition 2022 de la distribution TeX Live est sortie, et, quel que soit l’OS [12] dont vous vous servez [13], nous vous encourageons à l’installer pour bénéficier de toutes ses nouveautés.

Malgré le retard de parution des Cahiers et de la Lettre, nous espérons que notre activité poussera certains utilisateurs à rejoindre l’association. Cela aurait une influence évidente sur ses capacités financières (à ce sujet, nous espérons que vous avez renouvelé votre adhésion pour 2022) mais aussi sur sa capacité de travail : les tâches ne manquent pas.

Cette année, en sus des différentes activités TeXniques et administratives de l’association, nous prévoyons de terminer la refonte des statuts et de la soumettre au vote des adhérents.

À l’automne 2022 sera organisée notre assemblée générale. Lors de celle-ci, et conformément aux engagements qu’ils ont pris collectivement, les administrateurs de GUTenberg qui ont été élus en tant que membres de la liste GUT-renouveau [14] remettront leurs mandats en jeu.

Enfin, je rappelle le caractère associatif de GUTenberg : n’hésitez pas à participer à ses activités, à nous adresser articles, projets... À ce sujet, je tiens ici à remercier ceux qui ont contribué, au jour le jour, à la rédaction de cette Lettre ; leur compagnie et le passionnant travail que nous faisons en commun ne font que renforcer le profond attachement que j’ai pour l’association et ma détermination à la faire vivre.

À bientôt pour la Lettre 46 !

Patrick Bideault


[1] Plus exactement, cette fonte est utilisable sous licence libre Creative Commons CC BY-ND. C’est son financement par des fonds publics qui nous fait utiliser le terme de « bien public ».

[2] Comprehensive TeX Archive Network [anglais] : réseau complet d’archives TeX.

[3] De nombreux acronymes utilisés dans cette Lettre sont explicités via une note en bas de page, et ce une fois par article, au risque de redites. Mais nous préférons apporter ces précisions une fois par article, car nous savons que les lecteurs lisent ceux-ci à leur guise : expliciter ces acronymes une fois par numéro ou dans un glossaire placé à la fin de celui-ci permettrait certes d’éviter les redites, mais nombre de lecteurs manqueraient ces explications que nous croyons utiles.

[4] Portable Document Format [anglais] : format de document portable.

[5] Ainsi cette Lettre tente-t-elle modestement, livraison après livraison, de réconcilier l’imprimé et l’écran.

[6] La rédaction remercie Phelype Oleinik, Paulo Cereda, Samcarter, Ulrike Fischer et John Cleese pour cette animation.

[7] Pour profiter sur écran de cette animation, il faut afficher deux pages sur l’écran et les faire défiler rapidement ; c’est là un usage singulier, mais pas impossible, d’un lecteur PDF.

[8] ... budget « impression » qui a été augmenté d’un budget « expédition » : nous sommes bien conscients qu’il s’agit là d’une dépense importante pour l’association, dont il sera rendu compte aux adhérents lors de la prochaine assemblée générale, à l’automne prochain.

[9] L’activité n’a pas manqué. On en trouvera le détail dans les comptes-rendus des conseils ’administration, page ci-contre puis en page 6, et un bilan d’étape en page 15.

[10] ... tout comme cet éditorial ; la concision nous aura décidément fait défaut[11].

[11] ... sans parler de la surabondance de notes en bas de page : il y en a plus de 140 dans ce numéro !

[12] Operating System [anglais] : système d’exploitation.

[13] Rappelons que TeX Live fonctionne tant sur Linux, que sur macOS et Windows .

[14] Patrick Bideault, Denis Bitouzé, Céline Chevalier, Maxime Chupin, Yvon Henel, Jean-Michel Hufflen, Flora Vern.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0